Là où tout a commencé.

« Sachez d’où vous venez. Si vous savez d’où vous venez, il n’y a absolument aucune limite quant à l’endroit où vous pouvez aller. » James Baldwin
Pour mieux expliquer qui je suis, je dois revenir loin en arrière.

Vous connaissez l’histoire de l’enfant qui a de bons résultats à l’école, donc tout le monde lui dit qu’il va devenir un excellent ingénieur? Et comme cela sonne assez bien et qu’il s’agit d’un métier qui peut lui permettre de bien gagner sa vie, l’enfant écoute et accepte sans se poser de question? Bien qu’il sache, là, tout au fond, que ce n’est pas le bon chemin pour lui? Oui, c’est ce qu’il m’est arrivé.

Le problème? J’ai toujours été un créatif. J’ai toujours été fasciné par l’art et la beauté. J’ai toujours dessiné, esquissé, griffoné pendant les cours ou à la maison. Mon amour pour la musique est simplement inexplicable. Je ne peux pas vivre sans. D’ailleurs, j’ai joué plusieurs instruments pendant ma jeunesse:

le violon pendant un ou deux ans (un gros échec, sans doute l’instrument le plus difficile que je connaisse!), puis la guitare un ou deux ans, et enfin, la basse – le meilleur instrument du monde – pendant une dizaine d’années. Ah, oui, j’ai joué de la flûte à l’école aussi.

Après trois longues et pénibles années à l’université, je suis devenu dessinateur projeteur en mécanique. Un job que je détestais. Mais ce que je trouve drôle aujourd’hui, c’est le fait qu’être créatif et ingénieux est essentiel pour ce métier, et les solutions mécaniques que je trouvais étais complètement originales, mais mécaniquement loufoques. Je savais que je n’étais pas fait pour ça.


Comment j’ai commencé la photographie.

Avance rapide jusqu’à mon déménagement à São Paulo au Brésil.

J’avais récemment acheté un appareil photo assez badique, un Canon 350D si cela vous intéresse.8 Megapixels. Un monstre! Bref. J’ai commencé à vouloir approfondir mes connaissances et ma technique par tâtonnement, en regardant des tutoriels sur YouTube, etc. Peu de temps après, une amie qui travaillait pour une agence de communication m’embaucha pour photographier  les concerts, soirée, événements en général, organisés et/ou sponsorisés par Budweiser Brésil. Je n’ai jamais arrêté de photographier professionnellement depuis ce moment.


Ce que je fais aujourd’hui.

Depuis janvier 2018, je suis très heureux et fier de m’être lancé en tant que photographe et vidéaste à temps plein! Avant cela, la photo avait toujours été un extra, quelque chose que je faisais après le travail pour maintes raisons. Cependant, j’en ai enfin fait mon activité principale, et je ne pourrais pas être plus heureux.

Je travaille actuellement pour des entreprises à Lyon et en région Lyonnaise, principalement, et j’aime le fait que mes clients vont du petit créateur de vêtements à Lyon, à la multinationale américaine, en passant par des chefs gastronomiques, des architectes, etc.


Et le futur?

Cela ne fait qu’un an que je me suis lancé à temps plein, donc j’accepte généralement tous les projets photo et vidéo que l’on me propose afin d’étoffer mon portfolio et de travailler avec de nouvelles personnes.

Peu de gens le savent, mais quand j’étais jeune, je voulais être architecte. Aujourd’hui, c’est donc très naturellement que j’essaye de développer mon activité vers la photo et vidéo d’architecture. Egalement passionné de musique de tout ce qui touche à la gastronomie, j’aimerais vraiment trouver des projets sérieux en lien avec le culinaire et la musique.

Vous avez été touché par mon histoire? Vous avez un projet et souhaitez travailler avec moi? Envoyez-moi un message!